Rechercher

Le microbiome, l'organe oublié

S'il y a bien une partie que l'on oublie toujours et qui a une importance capitale dans la santé de notre chien c'est bien le microbiome.


Kezako ?

Le microbiote est l'ensemble des micro organismes qui peuplent un monde invisible, le microbiome. Ces petits organismes jouent un rôle critique dans la santé et la maladie, mais nous comprenons très peu comment ils fonctionnent et c'est une énorme lacune car ils sont dans nos organismes plus nombreux que nos propres cellules : environ 10 pour 1. Des microbiomes peuvent être trouvés sur toutes les surfaces internes et externes du corps, y compris les yeux, la peau, les oreilles, la bouche, la gorge et les voies respiratoires, même si le plus important reste le microbiome intestinal, et ces colonies forment toutes une relation symbiotique ou mutuellement bénéfique avec l'animal où elles vivent. Le microbiome est si important pour la santé de son hôte qu’il a été appelé l’organe oublié.


A quoi sert-il ?

Le microbiome joue un rôle important dans la digestion, il aide le corps à absorber les nutriments, vitamines et minéraux et produit lui-même des acides gras et certaines vitamines.

C'est également une partie très importante du système immunitaire. il protège des agents pathogènes qui peuvent entrer par la bouche, il ralentit la croissance des bactéries pathogènes ou nocives et c'est une barrière importante contre les carcinogènes, toxines, métaux lourds, médicaments et les allergènes potentiels. Le microbiote, en travaillant avec le tissu lymphoide intestinal, contribue jusqu'à 90% de la capacité immunitaire du corps. Donc sans le microbiome du tube digestif, le système immunitaire ne peut pas fonctionner de manière équilibrée et saine. Mais le microbiome peut être perturbé par de nombreux facteurs.


Quand le microbiome est perturbé...

Dans notre monde moderne, il est fréquent d'avoir un microbiome déséquilibré. En effet, les grandes quantités de glucides, les médicaments, le stress, la pollution et certains aliments peuvent perturber l'équilibre de nos micro organismes. Et lorsqu'il est déséquilibré, on parle de dysbiose. Elle se produit essentiellement lorsque l'équilibre des bactéries pathogènes et amicales est perturbé et que les bactéries pathogènes commencent à proliférer. Lorsque cela se produit, le tissu intestinal devient enflammé et cette inflammation peut provoquer l'ouverture des jonctions entre les cellules intestinales et cette séparation permet aux bactéries pathogènes et aux protéines non digérées de passer à travers et d'entrer dans la circulation sanguine. L'intestin devient perméable.


Lorsqu'une protéine ou autre particule étrangère passe, le système immunitaire crée des anticorps contre elle. Mais lorsque le corps crée des anticorps contre une protéine ressemblant à celles déjà présentes dans l'organisme, il s'attaque à lui-même et cela s'appelle une maladie auto-immune.

Les experts immunitaires pensent que la dysbiose et l’intestin perméable peut être le précurseur du développement de presque toutes les maladies auto-immunes et inflammatoires et chez les chiens, celles-ci incluraient les maladies de peau, des articulations, de thyroïde, de cœur et de la moelle épinière, maladies des yeux, maladie inflammatoire de l'intestin (MICI), affaissement (collapsus) de la trachée, paralysie du larynx, troubles du foie, des reins et du pancréas. Les intolérances et allergies alimentaires sont également fréquentes en cas de dysbiose.

Certaines études montrent même une forte relation entre le microbiome et

l'humeur, notamment la dépression.


Comment prendre soin du microbiome sain de notre chien ?

Une bonne alimentation, équilibrée, avec des probiotiques et des prébiotiques est votre meilleure alliée. Le régime doit être pauvre en amidon et certains aliments comme le gluten et le lait de vache doivent être évités. Attention aux antibiotiques et autres médicaments, qui doivent être donnés en même temps que des probiotiques pour préserver la flore intestinale. Les friandises doivent également être saines car même avec une bonne alimentation, si les friandises sont de mauvaise qualité, il y a un risque de dysbiose.


Et enfin, que faire si mon chien montre des risques de dysbiose ?

Si vous soupçonnez votre chien d'être atteint de dysbiose ou de perméabilité intestinale (irritabilité, troubles de l'humeur, douleurs abdominales, selles molles, allergies, maladies auto-immunes, maladies inflammatoires à répétition...) consulter un professionnel de la nutrition et/ou un naturopathe canin, qui vous aideront à rééquilibrer le microbiote de votre chien selon ses pathologies, son âge et sa forme physique et mentale.


Besoin d'aide ?

Je propose maintenant un service de conseils nutritionnels et je serais ravie de vous aider à préserver et/ou rééquilibrer le microbiote de votre animal. Plus d'infos ici





10 vues0 commentaire